Foreman/Katello et la gestion d’infstratucture : Première partie : Installation du serveur (Brouillon)

Foreman/Katello sert de base au développement de RedHat Satellite pour la gestion d’une infrastructure informatique avec tout ce qui touche à l’efficacité, sécurité et conformité des différentes normes principalement des environnement basé sur Fedora (Comme RHEL, CentOS, etc.).

Pour cette procédure, j’utiliserai une CentOS 7 à jour (actuellement 7.6) dans une machine virtuel KVM/QEMU/libvirt qui suit :

4 vcpu
12Go de mémoire
2x120Go d’espace disque :
50Go /
148Go /var
40Go /home
5Go swap

La version utilisé de Katello/foreman sera la dernière version stable disponible sur le site officiel (actuellement 3.11) : (liens vers le site : https://www.theforeman.org/)

Je me concentre pour le moment sur l’installation de Foreman avec le plug in Katello.

Il y a bien d’autres choses à dire sur les autres plug-ins, mais cela fera sans doute l’objet d’autres documentations à venir.

Pré-requis :
A faire dans tout les cas:

Si vous avez un/des serveur/s de noms DNS :
Désactiver la gestion automatique du DNS dans /etc/resolv.conf, parfois cela pose des soucis.
Dans /etc/NetworkManager/NetworkManager.conf ajouter dans la section [main] :
[main]
dns=none

Installation:

yum -y localinstall https://fedorapeople.org/groups/katello/releases/yum/3.11/katello/el7/x86_64/katello-repos-latest.rpm yum -y localinstall https://yum.theforeman.org/releases/1.21/el7/x86_64/foreman-release.rpm yum -y localinstall https://yum.puppetlabs.com/puppetlabs-release-pc1-el-7.noarch.rpm yum -y localinstall https://dl.fedoraproject.org/pub/epel/epel-release-latest-7.noarch.rpm yum -y install foreman-release-scl

Une bonne mise à jour avant de commencer est préférable:

yum -y update

On installe katello:

yum -y install katello

A ce stade trois choix s’offre à vous :

Le premier : Lancer l’installation de katello avec les options par défaut :
foreman-installer –scenario katello

Le deuxième: Installation avec options :
foreman-installer –scenario katello –help
foreman-installer –scenario katello –option

Le troisième : Lancer en mode Interactif :
foreman-installer –scenario katello -i

Pour les besoins de cette procédure, je ne vais m’attarder que sur le premier choix à savoir sans ajout d’options.

Ici la page de connexion :

Interface de connexion ici :
Nom d’utilisateur : admin
Mot de passe : passwd-Admin

Visualisation de la liste des hôtes connectés :
Vous pouvez aussi en créer de nouveaux (à voir dans une prochaine documentation)

Listes de hôtes connectés à votre foreman/Katello
ici le serveur

Ici la page de gestion de votre utilisateur, n’hésitez pas à en faire le tour.

Interface de gestion de votre utilisateur

Il est fortement recommandé de modifier le mot de passe de votre administrateur à la première connexion (et régulièrement).

Modification du mot de passe de l’utilisateur admin (à faire à la première connexion)

Voici la vue globale de l’état de vos hôtes, cela permet de visualiser les problèmes rapidement et de pouvoir intervenir immédiatement.

Vue globale présentant l’état actuel de vos hôtes

Ici la découverte de référentiels pour notre produit, il est nécessaire de bien faire attention à l’adresse (url) comme ici : http://mirror.centos.org/centos/7/os/ qui vous permettra d’avoir accès à tout les dépôts pour CentOS 7 dernière version (7.6 au moment de la rédaction de cet article).

Découverte de référentiels

Définition du nom de notre produit (ici CentOS-7-6-base-x86_64) et du nom de nos référentiels (ici x86_64) :

Confirmation de la bonne prise en compte de notre référentiel :

Ici la liste de nos référentiels avec la possibilité d’en ajouter d’autres pour notre produit avec la possibilité de le/les synchronisé(s) en cliquant sur « Synchroniser » après avoir sélectionné le/les référentiel(s) :

Comme ici :

Il est aussi possible de sélectionner « Advanced Sync » (l’interface n’est pas toujours traduite)

Exemple de présentation de la synchronisation :

Ici visuel de l’ajout d’un nouveau référentiel à notre « Produit » avec le choix de plusieurs dépôts correspondant à plusieurs architectures. Dans notre cas nous choisirons le x86_64 comme le référentiel de base. C’est le dépôt « Epel 7 » qui propose des paquets supplémentaires pour CentOS, mais aussi RedHat RHEL :

Il faut modifier le nom et le « Repository Label » pour éviter la confusion avec d’autres. Ici « EPEL-x86_64 » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code