« Zeus 5 » En détail (modifier le 05/01/2022) :

Cet article est amené à évoluer au fur et à mesure. N’hésitez pas à revenir voir les dernières mises à jours :).

Voici donc la présentation de ma nouvelle configuration « Zeus 5 » en détail.

Processeur AMD Ryzen 7 5800x:

  • Socket AM4
  • Vitesse : 3,8Ghz -> 4,95Ghz
  • Cache 32Mo L3, 4Mo L2
  • Gravé en 7nm FINFET
  • TDP 105Watt (à prendre avec des pincettes, cela peut monter dans les 140Watt réel)

Photos CPU

Carte Mère MSI X470 Pro Carbon (voir le lien pour des détails plus en profondeur) :

  • Format ATX
  • chipset AMD 470
  • 2 x PCIe 3.0 x16 slots (PCIE_1, PCIE_3) Ryzen™ Desktop Processors support x16/x0, x8/x8 mode
  • Ryzen™APU et A-Séries/Athlon support x8/x0 en mode
  • 1 x PCIe 2.0 x16 slot (PCI_E5, supports x4 mode)
  • 2 x PCIe 2.0 x1 slots
  • 8 x SATA 6Gb/s
  • 2 x M.2 ports (1 PCIe 3.0 x4 et 1 PCIe 2.0 x4, le deuxième port entraine la suppression d’un port SATA et d’un port PCIe)

Photo CM

Unités de stockage :

  • 1 SSD NVME M2 Samsung 970 evo 500 Go (PCIe 3.0×4) – 512Mo de cache LP-DDR4 (3,2Go/s en lecture, 2,2Go/s en écriture)
  • 1 SSD NVME PNY XLR8 CS3030 1To (PCIe 3.0×4)
  • 1 SSD SATA Samsung 850 EVO 250 Go 512Mo de cache LP-DDR3 (520Mo en lecture et 500Mo en écriture)
  • 2 SSD SATA Samsung 860 EVO 500 Go (TLC) – 512Mo de cache LP-DDR4 (550Mo en lecture et 520Mo en écriture)
  • 2 SSD SATA Samsung 860 QVO 1To (QLC)- 1Go de cache LP-DDR4 (80Mo->550Mo/s en lecture et 80Mo->520Mo/s en écriture)
  • 1 HDD SATA Western Digital Black édition 2 To – 64 Mo de cache
  • 1 HDD SATA Western Digital Black édition 4 To – 128 Mo de cache
  • 1 HDD SATA Western Digital RED édition 3 To – 64 Mo de cache (ira sur Hermes 1 par la suite)

Photos Unités de stockage

Mémoire :

  • 2×16 Go DDR4 Gskill Trident Z RGB 3200Mhz @ 3400 (test overcloking en cours) CL14-14-14-32 (optimisation du timing en cours de test)

Photo RAM

Carte graphique :

  • 1x AMD Radeon RX5700XT 8Go DDR6 MSI Mech OC + Water bloc Alphacool Aurora

Photo CG

Cette configuration intègre donc :

  • 1 MS Windows 10 professionnel 64bits :
    • Jeux (principalement)

Photo MS Windows à l’usage

  • 1 Fedora Linux 64bits :
    • Jeux
    • Montage Vidéo
    • Création 2D
    • Création 3D
    • Virtualisation
    • Serveurs de tests
    • Tests personnel et professionnel

Les deux systèmes d’exploitation ce trouvent sur l’unité de stockage NVME M2 pour des raisons de rapidités. Cette unité est composé en plus d’une réserve de 100Go pour les besoins futures ou temporaire, actuellement utilisé pour l’empaquetage des paquets rpm.

L’une des unités de stockage, Samsung SSD 860 evo, est consacré au /home sous Linux. Les données sont sauvegardé sur l’unité de stockage WD black régulièrement (du moins les parties les plus importantes). Un des comptes de ce /home est dédié à l’empaquetage, ainsi que deux autres pour des tests divers.

Les caches sont principalement monté en mémoire avec allocation dynamique entre 2 et 4Go (à voir selon les besoins). Cela permet de ne pas dépendre de la vitesse des unités de stockage HDD et de ne forcer l’usage du swap et autres caches disques sur l’unité NVME M2 qu’en dernier recours.
Le /tmp général, le /var/cache et le .cache des utilisateurs sont dans ce cas là.

Le trim est activé sous Linux, mais aussi sous Ms Windows 10 pro. Les modifications de la configuration des SSD SATA est modifié manuellement selon les conseils disponible ici bien que d’autres soient en cours de vérifications pour être appliqué (plus d’informations sur le sujet dans un prochain article).

Le bios de la carte mère est optimisé principalement au niveau de la mémoire avec un réglage sur 3400 Mhz au lieu des 3200 Mhz de base. Les timings sont identiques aux spécifications des barrettes à savoir réglé en :
CL14-15-15-15-32

Pour le reste tout est en AUTOMATIQUE pour le moment. Même si l’on reste de 30 à 40% de température en moins si l’on s’en tient à la différence de cœurs par rapport à mon ancien Intel i7 4771 haswell. Ce dernier monte jusqu’à 56°C en moyenne alors que le Ryzen monte à 72/73°C en moyenne( avec boucle de refroidissement par eau en version 1.2), ce qui ne fait plus que +/- 36,5°C de moyenne si l’on divise par 1 unité CCD de huits cœurs chaque un. 

Le boitier est donc un Grande Moyen Tour Bquiet Dark 900 noir, équipé de 8 ventilateurs de 14cm, de 2 12cm au niveau du panneau amovible gauche et deux à trois pour le radiateur CPU/GPU

Photos Boitier

En détail :

  • 3 placés à l’avant
  • 3 placés au dessus en extraction, ils complètent le refroidisseur liquide, équipé de 3 ventilateurs de 12cm, configuré en mode push/pull (pousser/tirer).
  • 1 placé à l’arrière (placé vers le bas vu que la carte mère est inversé. à voir si cela restera en l’état ou non pour des raisons pratiques, car les tuyaux du refroidisseur sont légèrement trop court).
  • 1 placé en bas en aspiration.
  • 2 placé sur l’un des panneaux de portes (le 12 cm) en aspiration coté ouverture

Photos Ventilateur

Histoire de dire :
Je pourrais vous mettre des benchmarks à ne plus savoir qu’en faire, mais je pense que c’est inutile pour ma part, car tout à déjà était dit sur le sujet. Je vous laisse voir ici :
Sous Linux : https://www.phoronix.com/scan.php?page=home
Sous Windows  en cherchant par là : https://www.qwant.com/?client=ext-firefox-sb&q=benchmark+ryzen+7+2700x&webext=4.2.7
ce n’est pas ce qui manque…
Je vous parlerez juste du temps que prend l’empaquetage des paquets Mesa-Git, ainsi qu’au niveau des machines virtuels (même si cela restera dans un cadre assez basique) et du ressentis dans les jeux, ainsi que pendant une partie filmé en direct et indirect.
Sachez quand même que si l’on fait le bilan global, le Ryzen reste imbattable en terme de performance/prestation/possibilité/prix comparé à l’offre de chez Intel.

Comme dit précédemment, j’ai remplacé ma configuration principalement à cause de la limitation de la mémoire de cette dernière.
Sans compter le fait que j’aime bien changer au moins tout les 5 ans de configurations, même si cela devient de moins en moins nécessaire au vu de la stagnation des besoins en performances.
J’en profite aussi pour réorganiser le petit parc familial d’ordinateur, avec une bonne amélioration à tout les niveaux.
On notera aussi les possibilités d’évolutions en terme d’espace de stockage, ainsi que des ports un peu plus moderne proposé.

Usages et ressentis :

Jeux Vidéo :

Jeux vidéo + diffusion direct et indirect :

Machines Virtuels :
Donner le resenti sur une infrastructure identique avec un Proxy, 1 rebond, 1 contrôleur de domain, 1 katello/foreman, 1 serveur de fichier Samba/NFS, 1 docker chargé…

Rendu 3D Blender :
J’utilise la même version de Blender avec le rendu de la même scène (mettre image du rendu final). Seul le processeur rentre en compte à ce niveau là : (« Mettre la capture d’écran du rendu final et surtout du temps que cela à pris sur chaque machine »)

Rendu Vidéo :
Je lance un rendu vidéo du même clip sous Kdenlive avec les mêmes effets…

Empaquetage :

J’utilise des scripts avec toutes les étapes nécessaire comme :

  • Le téléchargement des sources
  • La compression des sources
  • La préparation du src.rpm d’après les renseignements indiqué dans le fichier de SPEC
  • La compilation et l’empaquetage
  • La copie vers le bon dossier des paquets générés
  • Le transfert vers le serveur

Le script gère l’empaquetage de 3 à 4 versions.

Comparaison du temps d’empaquetage :

  1. ZEUS 4 : Intel Haswell 4771 24Go de RAM
    1. Durée :
  2. ZEUS 5 : Ryzen 7 5800x 32 Go de RAM
    1. Durée :

Il est à noté que les conditions de ce test ne sont pas identique, comme la vitesse de la mémoire et les unités de stockage (SSD sur Zeus 5, HDD sur Zeus 4).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code